Relations sexuelles et coronavirus (COVID-19) (French)

 

Le COVID-19 est une nouvelle maladie qui peut affecter vos poumons et vos voies respiratoires. Elle est causée par un virus que l’on appelle « coronavirus ».

 

Pour aider à stopper la propagation du coronavirus, nous devons tous rester chez nous. Vous ne devez sortir de chez vous que pour certaines raisons, et si vous le faites, gardez une distance de 2 mètres entre vous et les autres. Pour en savoir plus sur le coronavirus, rendez-vous sur www.hse.ie/coronavirus et sur https://www.hse.ie/eng/services/news/newsfeatures/covid19-updates/partner-resources/covid-19-translated-resources/

 

Bien qu’il n’existe aucune preuve que le coronavirus est sexuellement transmissible, il peut se transmettre par un contact rapproché avec une personne porteuse du virus.

 

Réduire le risque d’attraper le coronavirus pendant les rapports sexuels

 

 

Vous connaissez peut-être quelqu’un qui a le coronavirus. Les rapports sexuels avec une autre personne vous exposent au risque d’attraper le virus. Vous pouvez réduire le risque en suivant les conseils ci-dessous.

  • N’ayez des rapports sexuels qu’avec la personne avec laquelle vous vivez, n’étant pas porteuse du virus ou ne présentant aucun symptôme du virus.
  • Évitez d’avoir des rapports sexuels avec toute personne extérieure à votre foyer.
  • Évitez d’embrasser quiconque en dehors de votre foyer et quiconque présentant des symptômes. Les embrassades peuvent facilement permettre la transmission du coronavirus.
  • Il est recommandé d’interrompre les interactions physiques et en face à face, en particulier si vous rencontrez habituellement vos partenaires sexuels en ligne, ou si vous gagnez votre vie en ayant des rapports sexuels. Envisagez d’avoir des rendez-vous amoureux par vidéo, d’échanger des sextos ou d’utiliser des forums de discussion. Veillez à désinfecter les claviers et écrans tactiles que vous partagez avec d’autres personnes.
  • La masturbation ne permet pas la transmission du coronavirus, en particulier si vous vous lavez les mains (ainsi que tout sex-toy) avec de l’eau et du savon, pendant au moins 20 secondes, avant et après.
  • Bien que le conseil actuel soit de n’avoir aucun rapport sexuel ni embrassade avec quiconque en dehors de votre foyer, si vous le faites, il est important de limiter au maximum le nombre de partenaires. N’oubliez pas que le contact sexuel rapproche avec qui que ce soit ne vivant pas avec vous, peut vous exposer vous, et les autres, à une contamination au coronavirus. Utilisez des préservatifs et des digues dentaires pour réduire le contact de la salive ou des matières fécales, en particulier lors des rapports sexuels oraux ou anaux, et évitez de pratiquer des anulingus (bouche sur anus) car cela peut permettre la propagation du coronavirus.
  • Lavez-vous avant et après les rapports. Cela est plus important que jamais. Lavez-vous soigneusement et souvent les mains avec de l’eau et du savon pendant au moins 20 secondes.

 

Pratiques sexuelles sûres

 

L’activité sexuelle comprend un risque d’IST ou de grossesse non désirée. Il est important de prendre les précautions sexuelles classiques.

 

Rappelez-vous :

 

  • Le fait d’utiliser des préservatifs correctement et à chaque rapport réduit le risque d’IST.
  • Les préservatifs, la contraception et la contraception d’urgence aident à empêcher les grossesses non désirées (pour en savoir plus, rendez-vous sur sexualwellbeing.ie).
  • Les préservatifs, la prophylaxie pré-exposition (PrEP), le fait de suivre un traitement efficace contre le VIH et de disposer d’une charge virale indétectable aideront à empêcher la transmission du VIH.

 

Il n’existe aucune preuve suggérant que les personnes suivant un traitement PrEP ou contre le HIV bénéficient d’une protection supplémentaire contre le coronavirus.

 

Quand envisager d’éviter les rapports sexuels

 

 

  • Évitez les rapports sexuels si votre partenaire ou vous-même souffrez d’une pathologie pouvant entraîner une forme sévère de l’infection au coronavirus. Les pathologies concernées comprennent les maladies pulmonaires, les maladies cardiaques, le diabète, le cancer ou une faiblesse du système immunitaire (par exemple, porteur du VIH non contaminant et un faible taux de CD4). Pour en savoir plus, rendez-vous sur https://www2.hse.ie/conditions/coronavirus/at-risk-groups.html).

 

L’activité sexuelle doit toujours avoir lieu entre adultes consentants ayant la capacité juridique de décider. En savoir plus sur le consentement : https://www.sexualwellbeing.ie/sexual-health/consent-and-the-law/

 

Autres informations importantes

 

D’importantes restrictions sont imposées aux services publics associés aux IST. En raison du contexte de coronavirus, vous trouverez davantage d’informations sur ces restrictions, sur (http://bit.ly/sti-service-restrictions).

 

Pour en savoir plus sur le coronavirus et les rapports sexuels des hommes homosexuels, bisexuels, transgenres et les hommes ayant des rapports sexuels avec des hommes, rendez-vous sur : https://fr.man2man.ie/resources/

et https://www.hivireland.ie/what-we-do/mpower/sexual-health-and-covid-19/

 

Pour en savoir plus sur le coronavirus et les personnes porteuses du VIH, https://www.hivireland.ie/living-with-hiv/hiv-and-covid-19/

 

Pour en savoir plus sur la santé et le bien-être sexuels, connectez-vous à https://www.sexualwellbeing.ie/ et https://fr.man2man.ie/

 

Ces informations ont été mises à jour pour la dernière fois le 31 mars 2020 et pourront être modifiées en fonction de l’évolution des restrictions et des éléments de preuve associés au coronavirus.

EMERGENCY EXIT